11 In A la une/ Culture/ Une expo un resto

L’exposition Titanic à la Cité de la Mer de Cherbourg

Cela faisait un moment que je ne vous avais pas fait de post « Une expo un resto ». Mon passage à la Cité de la Mer pour la nouvelle exposition « Des objets du Titanic  nous racontent » me donne l’occasion de le faire.

Si vous avez suivi mes aventures sur Instagram, vous savez peut-être que j’ai passé il y a peu un week-end complet à Cherbourg en compagnie d’autres blogueuses, et la visite de la Cité de la mer était au programme.

Je vous avais déjà présenté l’exposition Titanic retour à Cherbourg il y a quelques années. Celle-ci est toujours visible à la Cité de la mer, mais une nouvelle expo sur le prétendu insubmersible a ouvert ses portes dans le Cotentin.
Lors de ma précédente visite, je n’avais émis qu’une seule déception: celle de ne pas pouvoir approcher d’objets issus du paquebot. Il semble que mes prières aient été exaucées puisque c’est le thème de cette expo temporaire!

objets du titanic cité de la mer

Si on dénombre si peu de traces du passé, c’est parce que d’une, restaurer des objets restés durant plus de cent ans au fond des mers dans une obscurité totale est complexe, mais aussi parce qu’une partie de l’épave ne peut être remontée. Les objets que l’on peut voir à Cherbourg ou ailleurs sont ceux ayant été déposés au fond de l’océan lorsque le Titanic s’est coupé en deux avant de sombrer. Ces reliques se dispersent donc sur des kilomètres, puisque entre la proue et la poupe du navire, on dénombre plusieurs miles. Il est donc très difficile de retrouver des morceaux, et beaucoup ont de plus été réduits en morceaux. Les retrouver revient à chercher une aiguille dans une botte de foin.

Mais pourquoi alors ne pas se concentrer sur la proue du paquebot? Celle qui est préservée et qui doit conserver bien à l’abri des milliers d’objets?

Tout simplement parce qu’une épave est un lieu funéraire. N’oublions pas que le naufrage a laissé derrière lui des centaines de morts. Piller cette tombe sous-marine est alors un sujet délicat soulevant de vives oppositions d’ordre moral.

objets titanic

C’est avec joie que j’ai pu approcher ces traces remontées du fond des mers dans le cadre de l’exposition Des objets du Titanic nous racontent. Étrangement, j’ai trouvé la vaisselle de 3e classe bien plus contemporaine que celle de 1e classe! Je serais bien repartie avec une réplique du mug blanc aux lettres rouges RMS Titanic, mais je n’en n’ai pas trouvé (je ne sais pas si cela existe?).

des objets du titanic nous racontent

Il y avait également un collier porte-bonheur. C’était très à la mode à cette époque. On ne saura pas si celui-ci aura porté chance, puisqu’on n’a pas retrouvé la propriétaire de ce sautoir. A-t-elle survécu ou non? Nul ne le sait.

objet titanic

L’expo est très ludique, des tablettes tactiles reliées aux archives maritimes et des projections interactives permettent même de savoir si vous avez des ancêtres ayant émigré à l’étranger!

projections interactives cité de la mer

titanic cherbourg cite de la mer titanic cite de la mer

titanic retour a cherbourg

Après ce saut dans le passé, nous avons pu faire le tour des aquariums en compagnie du biologiste Pierre-Yves Bouis.

Il nous a expliqué comment détecter l’habitat naturel d’un poisson en fonction de la forme de son corps: une grosse tête pour les petits poissons devant avaler des crevettes très rapides, une grande queue large pour ceux vivant dans des lieux escarpés, etc.

On peut observer de nombreuses espèces puisque la Cité de la Mer détient le record de l’aquarium le plus profond d’Europe (11 mètres).

aquarium cherbourg

cite de la mer

C’est avec joie que nous avons pu toucher quelques espèces, comme une raie jouant dans l’aquarium ou bien une limule,  que nous avons pu tenir dans nos mains.

Crédit photo: Dame Skarlette

Crédit photo: Dame Skarlette

Cette dernière est un animal préhistorique, sorte de fossile vivant, en voie de disparition. Malheureusement, c’est une espèce braconnée, servie parfois dans les repas de mariage japonais, mais surtout, utilisée pour son sang bleu dans le milieu médical.
Le sang bleu de limule est gélatineux, prévient les infections et permet de réaliser des dyalises sans l’usage d’iode. Le prix peut monter à 60 000$ par litre de sang bleu de limule.
Le biologiste nous a donc sensibilisés à l’importance de préserver ces étranges petites bêtes caparaçonnées qui vivent sur Terre depuis des millénaires et que l’Homme est en train de pousser à la disparition.

limule

Crédit photo: Dame Skarlette

Nous avons également croisé la route d’hippocampes albinos! C’est très étrange mais je trouve cette erreur de la nature assez atypique pour être belle! Après tout, on présente bien des tigres blancs, pourquoi ne pas approcher des hippocampes et des étoiles de mer complètement blanches?

La galerie des machines est aussi remarquable. Elle est accessible sans ticket d’entrée, on peut donc y accéder gratuitement pour observer les véritables sous-marins qui se mêlent aux répliques, accrochées au plafond de l’ancienne gare maritime.

galerie des machines cite de la mer

Certains de ceux-ci ont servi à James Cameron lors de l’exploration du Titanic pour les besoins de son film éponyme. Le réalisateur détient d’ailleurs certains records de plongée en abysse (encore un de ses films!) et on murmure qu’il ne réaliserait ces block busters que dans l’unique but de financer son onéreuse passion pour les fonds sous-marins.

Après ces aventures, nous sommes allées déjeuner au restaurant le Quai des Mers.

Souvent, les lieux de restauration situés dans les musées tiennent plus de la caféteria que du restaurant, mais j’ai trouvé le Quai des Mers agréable.

quai des mers cherbourg

J’ai opté pour du veau à la Normande, et mes camarades ont choisi des moules de Barfleur. J’ai entendu de bons échos sur ce restaurant, donc si vous vous rendez à la Cité de la Mer pour découvrir Des objets du Titanic nous racontent ou bien pour visiter les aquariums en famille, testez cet endroit. Cela vous permet de ne pas avoir à ressortir du bâtiment de l’ancienne gare maritime si, comme ce dimanche là, le temps est plutôt maussade.

cherbourg quai des mers

Pour finir, nous nous sommes engouffrées à l’intérieur du sous-marin nucléaire Le Redoutable. Né à l’arsenal de Cherbourg, ce mastodonte a sillonné le fond des océans à travers le globe, avant de revenir finir ses jours à Cherbourg. D’un passé militaire, il est devenu un lieu d’apprentissage pour les familles.

sous marin cherbourg

L’ancienne gare maritime de Cherbourg où prend place La Cité de la Mer est actuellement en lice pour le concours du Monument préféré des français. Vous pouvez donc voter pour cette vieille dame jusqu’au 18 Août 2015 sur le site consacré au concours (un seul vote par adresse IP, pas d’enregistrement nécessaire, ça ne prend que quelques secondes).

gare maritime cherbourg gare maritime cherbourg

Merci à Albane, Anne, Pierre-Yves et Virginie de la Cité de la Mer et de l’Office de tourisme de Cherbourg Octeville pour ce week-end de découvertes!

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply
    dame skarlette
    21/07/2015 at 23 h 36 min

    Un très beau résumé miss. J’adore la photo des Moules et je me rappelle très bien comment tu as fait pour la prendre…. Un amusant moment. A très vite. Des bises

    • Reply
      lebeautemps
      23/07/2015 at 9 h 07 min

      Ah ah ah! Oui, cette photo a demandé beaucoup de courage 🙂
      J’espère également que nous nous rencontrerons de nouveau prochainement 🙂
      Bises!

  • Reply
    Chabadog
    22/07/2015 at 15 h 24 min

    Top article 🙂 Merci

  • Reply
    Meyilo
    23/07/2015 at 9 h 21 min

    J’ai visité la cité de la mer le mois dernier. C’est un très chouette endroit.
    Bel article

  • Reply
    Charlie
    27/07/2015 at 17 h 44 min

    Super article, je suis absolument fascinée par le Titanic depuis la première fois ou j’ai vu le fameux film de James Cameron quand j’avais 7 ans. Pas sure que j’aurais l’occasion de me rendre à Cherbourg de si tôt alors merci pour cette visite 😉 !

    xx, Charlie
    http://charlieleschroniques.blogspot.com/

    • Reply
      lebeautemps
      28/07/2015 at 18 h 40 min

      J’espère que tu pourras t’y rendre, l’expo est bien faite, si tu aimes le Titanic, cela devrait te plaire!

  • Reply
    Gilles
    29/07/2015 at 14 h 35 min

    Pour y avoir été deux fois depuis l’ouverture de l’expo Titanic, je crois que la scénographie évolue car la première fois il n’y avait pas les objets au centre de la pièce principale.
    Mon passage préfére reste le film qui projette la mer comme si on était à l’avant du bateau, avec la frise de l’heure qui défile et le fond sonore qui retranscrit la mer et le naufrage, en bas des escaliers.

    • Reply
      lebeautemps
      06/08/2015 at 17 h 51 min

      C’est vrai que le film projeté à l’entrée est très bien fait!

  • Reply
    Madame Antoine
    04/08/2015 at 9 h 32 min

    Un lieu mythique la Cité de la Mer ! Je n’ai pas eu l’occasion de faire cette expo, j’aurais tellement aimé. J’avais été à celle de Paris-Porte de Versailles mais j’avais été un peu déçue par le manque d’objets du bateau 🙁

    • Reply
      lebeautemps
      06/08/2015 at 17 h 52 min

      J’espère que tu pourras aller voir celle de la Cité de la mer alors! 🙂

    Leave a Reply