16 In A la une/ Culture

Les Parapluies de Cherbourg

Si vous évoquez le nom de Cherbourg avec un Japonais, un Anglais ou même un Français n’ayant jamais mis les pieds dans la ville, il pensera immédiatement au parapluie.

Le film a d’ailleurs largement contribué à l’image d’un Cherbourg gris et pluvieux, dont, heureusement, les images étaient réchauffées par la garde robe sixties et pastel d’une Catherine Deneuve tourmentée.

Pourtant, Jacques Demy, le réalisateur, n’avait pas forcément en tête la ville de Cherbourg lorsqu’il a débarqué avec son projet sous le bras. Il s’est ainsi rendu dans plusieurs villes françaises avant de jeter son dévolu sur celle de Cherbourg.
Et c’est au cœur d’un été caniculaire, en 1963,  qu’on a demandé aux acteurs de porter parapluies et imperméables pour tourner chacune des scènes!

parapluie de cherbourg

Devant ce caprice de la météo, les techniciens ont dû faire venir les camions citernes des pompiers de Cherbourg pour arroser chaque plan extérieur afin de créer une pluie artificielle qui, décidément, ne souhaitait pas s’inviter!
Drôle d’anecdote quand on y pense!

Mais comme on dit Mariage pluvieux, mariage heureux, la pluie artificielle semble avoir porté chance à Jacques Demy, puisque les Parapluies de Cherbourg remporteront la palme d’Or du Festival de Cannes en 1964.

Mais entre ce prix et les années 80, on ne trouve pas de magasin de parapluies à Cherbourg. Un comble!
En 1983, Mr Yvon s’empare du phénomène et s’évertue à créer la Rolls Royce du parapluie: Le Véritable parapluie de Cherbourg.

Pour cela, il implante des ateliers et sélectionne chaque pièce nécessaire à la confection d’un modèle avec grand soin. Le parapluie Le Véritable Cherbourg évolue alors, se parant parfois d’or et d’argent, comme sur certains modèles luxueux nous ayant été présentés, et toujours made in France.

parapluie de cherbourg

Mr Yvon commence ensuite à équiper les présidents de la République Française. Il se penche alors sur un drôle de projet: créer un parapluie permettant de se défendre et d’attaquer! Un véritable plan à la James Bond!

Après de nombreuses recherches, il conçoit le parapluie Le Parapactum! Celui-ci résiste à quasiment tous les projectiles et même aux attaques de chiens entraînés au combat. Surprenant!
On le retrouvera prochainement dans les mains des services de protections de grandes personnalités du monde politique et artistique.

Aujourd’hui, le Parapluie Le Véritable Cherbourg est disponible dans différents pays.

J’ai eu la chance de visiter en exclusivité ce qui sera le futur musée des parapluies de Cherbourg le week-end dernier, grâce à l’Office de Tourisme de Cherbourg-Octeville et La Cité de la mer, au cours d’un blog trip avec les adorables Dame Skarlette et Pause(s).
D’autres articles liés à ce joli weekend arriveront sur le blog dans les semaines à venir, comme la visite de la Cité de la mer ou celle du Château des Ravalet.

musée des parapluies de cherbourg

Nous avons d’ailleurs recueilli une anecdote très amusante:

Un photographe avait parcouru le monde avec son parapluie de Cherbourg. Il l’avait acheté au sein de la boutique Cherbourgeoise et celui-ci l’avait accompagné autour du globe.

Revenu à Cherbourg après son périple, il a ouvert son parapluie au cours d’une journée pluvieuse, mais malheureusement, celui-ci lui a échappé et s’est envolé vers le port où il a coulé.
Il est donc retourné acheter un nouveau parapluie dans la boutique.

Quelques temps plus tard, un jeune homme est entré dans la boutique, tenant à la main un parapluie en piteux état, rempli d’algues et de vase malodorante. Surprise, l’équipe de la boutique a demandé au garçon ce qu’il tenait à la main.

Alors qu’il était en train de pêcher le jeune homme avait aperçu une bague très brillante, il avait cru trouver un bijou enfoui dans la vase, et s’était approché, mais il s’agissait de la bague en or du parapluie du photographe! Il a alors rapporté le parapluie décrépi à la boutique et s’est vu récompensé pour sa bonne action.

Le parapluie fugueur est actuellement en réparation et devrait prochainement retrouver son propriétaire photographe.

C’est une jolie histoire non?

les parapluies de cherbourg

Une chose est sûre, la résistance du Parapluie Le Véritable Cherbourg n’est plus  prouver. Des tests sont même effectués en soufflerie, afin de vérifier que les baleines sont assez solides pour éviter au parapluie de se retourner ou de se déchirer sous les rafales de vent (car plus que la pluie, c’est le vent que craignent les Cherbourgeois. Il souffle toujours un grand vent sur la ville portuaire).

On peut désormais faire broder ses initiales sur la toile pour éviter de se le faire voler (première cause de perte du parapluie, car il est assez résistant pour suivre son propriétaire durant des dizaines d’années. Les parapluies de Cherbourg sont même garantis! Mais les modèles peuvent valoir plusieurs centaines d’euros).

J’ai failli craquer pour un parapluie pastel, qui rappelle tellement les couleurs du film de Jacques Demy, mais j’ai résisté. Une chose est sûre, je compte prochainement m’équiper d’un des modèles!

Désormais, la boutique est devenue trop petite pour accueillir  en son sein les couturières et les visiteurs.
C’est donc dans l’enceinte de l’ancienne Banque de France que le musée des Parapluies de Cherbourg s’est installé.

atelier parapluies de cherbourg

Les travaux ne sont pas encore terminés, mais on peut déjà acheter son parapluie, ou observer la fabrication des parapluies en direct, puisque une vitre permet d’observer le travail minutieux des ouvrières à l’oeuvre.

Bonus Vidéo: Comment vous quitter sans vous présenter une scène mémorable du film Les Parapluies de Cherbourg, où l’on voit le train s’éloigner de la gare de Cherbourg?

Merci à l’Office du tourisme de Cherbourg pour cette visite, ainsi qu’à Anne, Albane et Mr Yvon.

You Might Also Like

16 Comments

  • Reply
    mathilde
    16/07/2015 at 8 h 42 min

    Super ton article et merci pour le clin d’oeil !
    J’ai été ravie de faire ta connaissance pour de vrai ! Et j’espère que cela ne sera pas la dernière fois.

    • Reply
      lebeautemps
      22/07/2015 at 20 h 35 min

      J’ai également été ravie de te rencontrer IRL et j’espère également qu’il y’aura bientôt une prochaine fois 🙂

  • Reply
    French Caen Caen
    16/07/2015 at 10 h 31 min

    Quel joli article ! et les photos sont splendides. je ne suis toujours pas allée voir ce nouveau magasin. la vitrine de l’ancien magasin est un passage obligé quand je fais découvrir la ville!
    il y avait une édition spéciale l’été 2012, les parapluies étaient magnifiques. j’aime leur modèle « les demoiselles ». le modèle pliable sac me fait rêver depuis des années, version turquoise forcément, mais il n’est plus dispo. ça dépend de l’arrivage de leurs tissus. je pensais que tu aurais craqué ;). Tout Cherbourgeois se doit d’en avoir un! il y a aussi énormément d’oubli, pour ceux qui ont la version classique.

    aha je connaissais l’histoire des pompiers lors du tournage du film! tu te rends compte ! c’est un comble!! un film culte pour nous mais parfois méconnu. j’adore les demoiselles de Rochefort, tellement plus gai et triste!
    merci pour le bonus vidéo, quelle chance magnifique, mais j’ai du mal à ne pas verser ma petite larme dès que je l’entends ;p !

    • Reply
      lebeautemps
      23/07/2015 at 9 h 03 min

      Oui, j’espère en acquérir un bientôt. Certaines de mes amies en ont reçu un pour leur 18e ou 20e anniversaire 🙂

  • Reply
    Youggie
    17/07/2015 at 16 h 19 min

    Han, sympa cette petite visite 🙂

  • Reply
    anna
    17/07/2015 at 18 h 36 min

    Bel article ! J’adore

  • Reply
    Julie b
    18/07/2015 at 7 h 35 min

    Je ne connaissais pas l’histoire merci de l’avoir partager.jai la chance d’avoir reçu pour mes 20 ans l’un de ses beaux parapluies.ils sont magnifiques.
    Ton article m’a donné encore plus Envi d’aller visiter le musée.

    • Reply
      lebeautemps
      23/07/2015 at 9 h 05 min

      Oh oui tu as de la chance d’avoir un de ces beaux parapluies!
      Je te conseille d’aller visiter le musée quand il ouvrira ses portes 🙂

  • Reply
    yvon
    20/07/2015 at 10 h 18 min

    Merci pour votre article très bien fait

    • Reply
      lebeautemps
      23/07/2015 at 9 h 06 min

      Merci pour votre passage Mr Yvon! 🙂

  • Reply
    dame skarlette
    21/07/2015 at 23 h 38 min

    Là encore un bien beau résumé. Il y avait effectivement de beaux, très beaux parapluies. Merci de m’avoir citée. A très vite. Bises

  • Reply
    MadeleineMiranda
    24/07/2015 at 19 h 47 min

    Quelle charmante visite! 🙂 Bises!

  • Leave a Reply