2 In A la une/ Voyages

Que faire à Barcelone (City guide)

Fin Mars, j’ai passé un long week-end à Barcelone entre copines. Si vous cherchez de bonnes adresses ainsi qu’un aperçu global de la ville, ce city-guide devrait vous plaire.
Je vous explique également pourquoi le mois de Mars est idéal pour visiter la deuxième ville d’Espagne à la fin de cet article.

Durant notre séjour, nous nous sommes principalement concentrées sur le deuxième quartier de Barcelone (08002): l’Eixample (dont le nom signifie « l’extension » en catalan, car celui-ci marqua la première extension du centre-ville, au début du XXe siècle).
Nous avions choisi d’y résider afin de pouvoir profiter de toutes les facettes du quartier.

C’est ici que l’on retrouve la Sagrada Familia et la Casa Battlo, qui raviront les fans d’architecture.
Les fashionista seront ravies de se trouver à proximité du Passeig de Gracia et de ses innombrables enseignes.
Enfin, les épicuriens apprécieront les restaurants et bars branchés qui s’y trouvent. Je reviens d’ailleurs très vite avec un article consacré à mes bonnes adresses à Barcelone.

Que visiter à Barcelone

Il y’a beaucoup de lieux à visiter à Barcelone, mais la Sagrada Familia et le Parc Guell  sont certainement les incontournables.
Il est amusant de se demander si Barcelone serait ce qu’elle est si Gaudi n’avait jamais réussi à s’imposer. En effet, la quasi totalité des monuments et lieux à contempler sont l’oeuvre de ce génie. Architecte, poete, et visionnaire, Gaudi a donné à la capitale catalane le visage qu’elle a aujourd’hui.

Barceloneta, la plage de Barcelone et Port Vell

Si j’en avais eu les moyens, j’aurais séjourné à l’hôtel W. Malheureusement, mon banquier n’est pas du même avis.
A défaut de contempler la vue d’en haut, nous avons marché le long de la plage en profitant du soleil.
Avoir une plage dans la ville est vraiment agréable!

  

La Sagrada Familia

Débutée en 1882, cette basilique n’est pas encore achevée. Elle le sera en 2026 si les travaux évoluent au rythme actuel.
L’entrée coûte 18 euros, ce qui est assez élevé, et pourtant,  cela vaut la peine de les dépenser. En effet, la construction de l’édifice est financé par l’aumône, les dons, et les tickets vendus pour le visiter.

En 2009, la tour de la vierge (le dôme situé sur le côté) était à peine commencé. Il est aujourd’hui achevé. Visiter ce monument, c’est aussi pouvoir observer la Sagrada Familia telle que Gaudi l’avait rêvée.  Chaque visite est différente, puisque les différentes parties du monument sont parfois accessibles, et parfois non, selon l’avancée des travaux.

N’oubliez pas de visiter le musée, qui vous permet de vous rendre compte du génie de l’architecte. On y trouve des exemples de ce qui a inspiré les plans de la basilique, ainsi que les visions mystiques de leur auteur.

L’école est également à voir. Gaudi avait en effet permit aux enfants des ouvriers du chantier, ainsi qu’aux enfants défavorisés du quartier, de pouvoir étudier gratuitement.

Le Parc Guell

Pour pouvoir contempler ce parc, il faut le mériter! Le lieu est très excentré de Barcelone, et de longues minutes de marche dans des rues à dénivelés séparent le plus proche metro de l’entrée du Parc. Nous nous y sommes rendues en fin de journée, et c’était une très mauvaise idée! Je vous conseille plutôt de le faire sur une matinée où vous êtes calmes et reposés!

 

Comble de malchance, nous ne sommes pas entrées par la porte principale. Résultat, nous avons raté la majeure partie du parc. Les plus jolis détails de celui-ci sont situés dans des parties payantes (comptez 6 à 8 euros selon la période de l’année).

Cependant, on peut contempler la ville du point de vue le plus haut, et ce, gratuitement, dans le Parc.

 

Le marché de la Boqueria

Cette halle gourmande couverte présente des produits gastronomiques à prix vraiment abordables. J’ai failli craquer sur une pastèque à 0.90€ (mais qu’aurais-je fait d’une pastèque dans ma valise?).
Il est possible de prendre des portions de fruits à emporter.

Les autres chose à voir et à faire à Barcelone

Nous avons manqué de temps, sans quoi j’aurais aimé visiter la Casa Milla et la Casa Battlo, fruits de Gaudi (pour changer!)

Le musée Picasso semble également très intéressant.

Montjuic et son funiculaire doivent également offrir des panoramas intéressants.

Quand partir à Barcelone ?

Si vous rêvez de soleil et de chaleur, vous apprécierez les 40°C qu’offre la ville entre Juin et Août. Le temps est alors idéal pour bronzer sur la plage, mais se prête beaucoup moins aux longues balades dans les ruelles.

Nous avons parcouru entre 17 et 21 km à pieds par jour. Cela est totalement impossible quand il fait trop chaud. Pour nous, le mois de Mars était donc idéal pour profiter des lieux selon nos envies.

La météo à Barcelone en Mars

Durant notre séjour, le soleil était très présent et nous nous promenions en tee-shirt et en jean dans la journée. Le soleil était omniprésent et la température affichait un joli 18°C. Un temps très printanier et agréable pour les ballades. Nous avons même pris des coups de soleil!
A la nuit tombée, une veste vous sera utile, car la température descend aux environs de 14°C.

Néanmoins, il arrive qu’il pleuve encore à cette période de l’année, ce qui peut gâcher votre séjour. Voilà pourquoi le mois d’Avril est certainement le meilleur moment pour partir dans la ville catalane.

Cependant, il faudra également augmenter votre budget, car c’est en Avril que commence réellement la période touristique à Barcelone! Des billets d’avion aux logements, en passant par les visites, vous devrez donc parfois multiplier par deux chaque dépense.

Tandis qu’en partant en Mars, nous avons pu bénéficier de très belles offres.

Enfin, les Barcelonais se sont montrés adorables tout au long de notre séjour. Du personnel de l’hôtel aux Barcelonais croisés dans les rues, sans oublier chaque serveur de chaque adresse dans laquelle nous nous sommes rendues, tout le monde a été d’une gentillesse exemplaire, n’hésitant pas à nous aider à nous repérer ou à nous faire une plaisanterie.
On m’avait pourtant prévenu du caractère parfois compliqué des Catalans. Mais le fait de nous rendre dans la ville hors saison évite de tomber sur des serveurs à bout de nerfs et de patience. Essayer de parler quelques mots d’espagnol peut aussi vous aider.

Dernier point, et non des moindres, les pickpockets sont encore en hibernation durant le mois de Mars. Evidemment, il faut faire attention à ses affaires, mais on se sent beaucoup moins comme une proie facile quand on évite les périodes touristiques.

Mon article étant déjà très long, je reviendrai vers vous avec un second article consacré à mes bonnes adresses à Barcelone !

J’espère que ce city-guide vous donnera envie de passer un week-end à Barcelone! Voire plus longtemps si vous en avez envie!

Vous avez aimé ce guide de Barcelone ?
Dans un tout autre style de ville, vous pouvez aussi lire mon city-guide de Caen !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Aurore
    11/04/2017 at 11 h 10 min

    En mars j’étais en Andalousie, et on a même eu de la neige, mais je voyais qu’il faisait beau sur le reste du pays. J’avais visité Barcelone en Septembre 2008, c’était bien aussi, c’est une super ville. il faut que j’y retourne pour la faire découvrir à Monsieur 🙂

    • Reply
      lebeautemps
      16/04/2017 at 15 h 33 min

      De la neige! Ah oui! Ces photos datent du 17 / 19 Mars 2017, il faisait très beau et chaud à Barcelone 🙂

    Leave a Reply