Browsing Tag

Le Plein des Sens

1 In Bons plans Brèves et Petits plaisirs

BDay Boy

On n’a pas tous les jours 10 ans 18 ans 25 ans.
Disons que ce n’est pas tous les jours que l’on fête son anniversaire.
Pour celui de l’homme, je lui avais réservé plusieurs surprises!

10h _ Petit Déj au lit

anniv matt pdj

10h30 _ cadeau, un Tee-shirt Célio

1

15h _ un verre en terrasse au Vous êtes ici

photo

15h30 _ RDV chez Joakim Coiffeur Barbier (je vous raconterai tout prochainement!).
Nouvelle barbe pour une nouvelle vie?

1

17h _ A tes souhaits

2 3

19h _ Des bulles!

4photo (1)

20h30 _ Dîner en amoureux au Plein des Sens.
Mon resto préféré mais le sien aussi.
Je vous en ai parlé à plusieurs reprises

photo (4)

anniv matt resto plein des sens

photo (3)

dessert

photo (2)

3 In J'ai testé pour vous...

Le petit resto caché

Edit du 04/11/2013: Ce restaurant n’existe plus

Je vous ai déjà parlé du Plein des Sens plusieurs fois.
Mais j’aime tellement y revenir que je ne pouvais pas m’empêcher de vous en parler encore.
Pour la cuisine, pour les épices imprononçables, pour le cadre et pour le Chef. C’est mon restaurant préféré, tout simplement!

Cette fois-ci, l’homme a commencé par un mille-feuille crevettes/guacamole. Puis nous avons choisi les brochettes thaï et le Bagel au poivre. Pour finir, Pana Cota coco ananas et fondant chocolat blanc et caramel au coeur coulant. Mmmm!

Le Plein des Sens,
58 Rue Saint-Martin
14000 Caen
tél: 02 31 26 15 36

0 In J'ai testé pour vous...

J’ai testé pour vous… Le Plein des Sens!

Edit du 04/11/2013: Ce restaurant n’existe plus

Hier soir, soirée prévue en amoureux : Dîner au Plein des Sens, et ciné pour la sortie du 6e opus de Saw.
En théorie disons, parce qu’en pratique ça n’a pas été trop le cas. Mais prenons les choses dans l’ordre.

Le Plein des  Sens, on m’en parle depuis des mois entiers. Que ce soit par des amis, des collègues ou des connaissances, tous m’ont conseillé d’y aller, et pas une seule critique négative n’a été émise. Du moins, pas parmi ces personnes là.
Il fallait donc que je le test, rien que pour comprendre comment est né l’engouement.
Et pour commencer, je me suis penchée sur l’itinéraire du chef.

Mathieu Moreno a été Cuisinier Pâtissier de restauration avec le parcours dans les maisons principales suivantes:


Pâtissier du Crillon à Paris
Pâtissier, traiteur chez Butard à Boulogne(groupe SCORE)
Pâtissier, glacier, chocolatier du restaurant fromager Androuët Paris
Pâtissier du restaurant La Ferme D’Issy
Pâtissier, traiteur chez Loison à Ouistreham


Rien qu’en lisant ça, je me suis dit que ses desserts et moi, on allait bien s’entendre.

Rendez-vous prit pour le mardi soir, N. et moi sommes arrivés pour 19h45.
La carte vous fait déjà voyager (même si il faut demander des explications, parce que les intitulés des plats ne parlent pas du tout d’eux même).

DSCN2195

N. a donc choisi une entrée, un Nem de Bar au foie gras recouvert de graines germés. C’est déjà un plaisir pour les yeux, ça l’est aussi pour le palais visiblement.

DSCN2197

Ensuite arrive le plat. Vadouvan de poulet aux bananes et macaronis. Alors, qu’est-ce que le Vadouvan?

« Le Vadouvan est un mélange de curry indo-pakistanais composé à l’origine d’oignon, d’ail, de graine de moutarde, de lentille d’Urid (petites lentilles vert foncé), de fenugrec, de cumin, de fenouil, de curcuma, de feuille de curry, d’huile de ricin, d’huile de sésame et d’huile de coco ». Rien que ça!

Je n’ai pas pris de photos de ce plat, et pourtant le visuel valait le détour. Les macaronis sont servies d’un coté de l’assiette, dans une petite coupelle. De l’autre, une grande cuillère tiens le poulet,  les bananes séchées, et la sauce épicée salées/sucrées qui l’accompagne.

Ensuite, le dessert!
Et quel dessert!
Disons qu’on ne nous a pas menti sur la douceur!

Brioche façon pain perdu, coulis de caramel chaud et glace caramel au beurre salé! Je suis seulement déçue de ne pas avoir pu gouter aussi au « fondant Nutella » présent sur la carte! Et N. de se demander si on ne pourrait pas revenir juste pour le dessert!

DSCN2198

Alors le verdict: Un grand OUI pour les plats, et un double pour les desserts!
Petit bémol (il y’en a toujours un!), ne faites pas comme nous (en même temps nous étions pressés, on devait aller au cinéma), n’arrivez pas avant 20h30, sinon il n’y a personne.

Le Plein des Sens,
58, Rue St Martin
14000 Caen
02 31 26 15 36

(réservation fortement conseillée, il n’ya que 20 places)

Pour ce qui est du film, SawVI (Saucisse, ha ha ha. Pardonnez-moi je n’ai pas pu m’en empêcher, je me retiens de faire cette blague pourrie depuis le début de ce post. Et tant qu’à rester dans le domaine gastronomique…), nous avons fait l’impasse dessus et sommes rentrés à la maison:

DSCN2199

Je pense que la photo parle d’elle même! Et encore, la file qui s’arrête au trottoir ne s’arrêtait pas là en réalité! Elle continuait en angle le long du trottoir!
En même temps, qui dit veille de jour férié, dit lycéens dans les bars de la rue Ecuyère, et dit collégiens au cinéma… Il fallait s’en douter!
Mais ce n’est que séance remise!

Pour finir, je vous livre un article et une petite vidéo sur le restaurant!

Article du Ouest-France du 11/03/2009:

Un menu jeu s’affiche chaque semaine à l’ardoise de ce nouveau resto ouvert rue Saint-Martin par Mathieu Moreno et Caroline Migot.

« Cette semaine, le client paie le menu du midi, plat dessert, au prix qu’il le souhaite, mais au moins 1. La semaine prochaine, ça sera peut-être un menu pile ou face. Pile, c’est 9,50 €. Face, c’est cadeau. » Il est comme ça Mathieu Moreno propriétaire du Plein des Sens. Un brin joueur ! « Je ne cache pas que c’est un moyen de me faire connaître mais l’idée d’un menu jeu, chaque semaine m’amuse. »

L’homme à la carrure de rugbyman aime relever les challenges. N’hésitant pas à quitter les cuisines de grandes maisons étoilées parisiennes pour s’installer rue Saint-Martin dans un petit resto d’une vingtaine de couverts. « J’ai travaillé au Crillon, à Lapérouse, à l’Indigo Square et dans de grands restaurants en Asie, aux Etats-Unis au Canada… mais j’avais envie de me poser, de retrouver la côte normande où j’ai passé mon enfance. »

À 32 ans, Mathieu est de retour au pays avec un sérieux paquetage. Et une compagne, Caroline Migot qui sera prochainement en salle. Le temps de profiter du petit Gabin né le mois dernier. « On a tout fait en même temps, le resto, le bébé ! »

Côté cuisine, sa carte est le reflet de ses expériences aux quatre coins du monde. « Je pars d’une recette traditionnelle et j’y ajoute ma touche personnelle, jouant sur les équilibres de goûts et de saveurs. » Chez lui, le Parmentier est préparé à partir de canard confit à la lavande, le saumon fumé se pare de tacos, de pousses d’épinard et de chèvre frais ; la brioche est servie façon pain perdu avec une sauce et une glace au caramel beurre salé ; le Kinder s’invite dans le traditionnel mi-cuit de chocolat… Car « tout n’est qu’histoire de goûts » comme on peut lire sous l’enseigne de ce petit resto décoré d’objets retraçant l’aventure de ce couple de restaurateurs.