Browsing Tag

Cherbourg

14 In A la une/ Culture

Blogtrip à Cherbourg : Suite et fin

Après plusieurs articles sur mon blogtrip à Cherbourg, (soit, la visite du musée des Parapluies de Cherbourg, celle de la Cité de la mer et de l’exposition Des Objets du Titanic nous racontent, et celle du château des Ravalet et de ses pièces secrètes) je boucle ainsi mes posts sur cette ville du Cotentin. J’espère que cette série vous a plu et vous donnera envie de vous faire un petit week-end à Cherbourg.

En plus des dernières visites, je partage avec vous les lieux où nous avons déjeuner et dîner, ainsi que l’hôtel où nous avons séjourné.
Continue Reading →

24 In A la une/ Culture

Visite privée du château des Ravalet

Vous ne connaissez peut-être pas le Château des Ravalet, mais vous avez certainement entendu parler de l’histoire de Marguerite et Julien. Valérie Donzelli a en effet présenté à Cannes un film racontant l’histoire dramatique et incestueuse de ces deux enfants du Cotentin, et a tourné dans l’enceinte du château.

Dernièrement, j’ai eu la chance de pouvoir visiter les pièces non accessibles au public de ce bel édifice.
Continue Reading →

11 In A la une/ Culture/ Normandie/ Une expo un resto

L’exposition Titanic à la Cité de la Mer de Cherbourg

Cela faisait un moment que je ne vous avais pas fait de post « Une expo un resto ». Mon passage à la Cité de la Mer pour la nouvelle exposition « Des objets du Titanic  nous racontent » me donne l’occasion de le faire.

Si vous avez suivi mes aventures sur Instagram, vous savez peut-être que j’ai passé il y a peu un week-end complet à Cherbourg en compagnie d’autres blogueuses, et la visite de la Cité de la mer était au programme.
Continue Reading →

16 In A la une/ Culture/ Normandie

Les Parapluies de Cherbourg

Si vous évoquez le nom de Cherbourg avec un Japonais, un Anglais ou même un Français n’ayant jamais mis les pieds dans la ville, il pensera immédiatement au parapluie.

Le film a d’ailleurs largement contribué à l’image d’un Cherbourg gris et pluvieux, dont, heureusement, les images étaient réchauffées par la garde robe sixties et pastel d’une Catherine Deneuve tourmentée.
Continue Reading →

9 In Culture/ Une expo un resto

Un café, une Expo « Titanic Retour à Cherbourg »

Lorsque j’étais plus jeune, j’étais (peut être comme vous!) fan du film de James Cameron, Titanic.
Il y’a 100 ans, le paquebot avait fait une escale à Cherbourg avant de s’enfoncer dans les profondeurs de l’Atlantique.
La ville a voulu lui rendre hommage, et rappeler son passé de grande gare maritime, en accueillant, à La Cité de la Mer, une exposition éphémère: Titanic Retour à Cherbourg.
Je ne pouvais pas passer à côté!

titanic retour a cherbourg

Mais avant cela, nous sommes allés nous réveiller doucement au Café du Théâtre de Cherbourg. Un lieu où je me suis souvent rendue durant mes années lycées.
Je ne peux que vous conseiller d’aller y manger un morceau. L’endroit est magnifique, même si le Théâtre en lui même l’est encore plus!

théatre de cherbourg

café du théatre cherbourg café du théatre cherbourg 2

Puis, direction La Cité de la Mer.
Ce lieu est dédié à la mer, et contient le plus profond aquarium d’Europe, mais je vous en parlerai une autre fois. Si vous êtes de passage dans la région, allez y faire un tour!
L’exposition dédiée au paquebot débute par la salle des pas perdus. J’ai toujours aimé ce nom. Il me rappelle la Cité de Peter Pan. Impression renforcée par l’étrange porte bleue qui sépare la partie ouverte de celle interdite au public. C’est la dernière photo ci-dessous, j’ai trouvé amusant de vous la montrer.
C’est ici que les 281 passagers se sont rendus, le 10 Avril 1912, avant d’embarquer sur le prétendu insubmersible.

cité de la mer 1cité de la mer 5 cité de la mer 4 cité de la mer 3 cité de la mer 2

cité de la mer 6

Puis, nous descendons au sous-sol, par des escaliers métalliques reprenant l’idée de la coque du bateau. En dessous, on  trouve une reproduction de grille séparant chaque classe sociale à l’intérieur du paquebot. Un film étant projeté dans la seconde pièce, il est étonnant de voir s’y bousculer quelques visiteurs!
Mais d’autres reconstitutions sont remarquables, comme celle d’une coursive de 3e classe, d’une cabine de 1e classe, ou encore d’une miniature de cabine de 3e classe.
Dans certains recoins, les portraits de quelques starlettes et célébrités (étrange d’y lire que la plupart de ces femmes se sont noyées lors du naufrage, alors que leurs femmes de chambre ont survécu), un visuel de la salle de sport du paquebot (ma photo donne aux personnages l’allure de fantômes), et des photos affichée en fin d’expo.

cité de la mer 7cité de la mer 19 cité de la mer 18cité de la mer 15 cité de la mer 14 cité de la mer 13cité de la mer 11cité de la mer 12cité de la mer 9 cité de la mer 8

cité de la mer 20

Il faut avouer que j’ai été déçue de ne pas retrouver d’objets véritables, extraits de l’épave, et de lire trop peu d’information sur le passage du navire en rade de Cherbourg. J’aurai aimé avoir plus de lien entre la ville et  le Titanic, à travers plus de témoignages et de photos.
Mais on m’a dit qu’en ce moment se tient une gigantesque exposition au musée dédié au navire, à Belfast. Cela peut expliquer le manque de possibilités pour Cherbourg, d’obtenir des pièces de grande valeur.

Peinture du Titanic en rade de Cherbourg, par Jacques Mignon

Peinture du Titanic en rade de Cherbourg, par Jacques Mignon

Le Titanic en rade de Cherbourg, le 10 avril 1912

Le Titanic en rade de Cherbourg, le 10 avril 1912

Si vous voulez en savoir plus sur l’exposition de la Cité de la Mer, vous pouvez consulter le site dédié, et visualiser la vidéo ci-dessous.

13 In Culture/ En paroles et en poèmes

Les Anges Maudits de Tourlaville: L’histoire vraie de Julien et Marguerite de Ravalet

J’ai passé mon Bac Littéraire-Théâtre au lycée Millet de Cherbourg, ville jouxtant celle de Tourlaville, en Normandie. Tourlaville qui est aujourd’hui propriétaire d’ un ravissant château. J’ai toujours entendu parlé de l’histoire maudite de ses occupants, mais n’y avait jamais prêté plus attention, jusqu’à ce que je tombe sur un post de Pause-Thé, blogueuse Cherbourgeoise, ayant pour sujet une pièce de théâtre intitulée « Une Nuit chez les Ravalet ». Intriguée, je lis le post et me dis que, pour commencer, j’aimerai beaucoup voir cette pièce, et ensuite, qu’il serait peut être temps pour moi de me renseigner sur cette sombre histoire d’inceste en pays du Cotentin.

Après une petite recherche des ouvrages sur Marguerite et Julien de Ravalet, mon choix s’est porté sur le roman d’Yves Jacob, Les Anges maudits de Tourlaville.
Continue Reading →

5 In J'ai testé pour vous...

Un pied à Cherbourg, et l’autre à Caen

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ma ville de cœur, Cherbourg. Peu appréciée des touristes, elle reste cependant éternellement gravé à l’esprit de ceux qui y ont passé ne serait-ce qu’une année scolaire. Je me souviens notamment d’une amie, arrivée à Cherbourg, dans le même lycée que le mien, parce que son dossier n’avait pas été accepté dans le lycée Caennais où elle avait postulé. Elle a passé les 3 premiers mois de l’année à râler à propos tout et n’importe quoi: la nourriture du self, ses roomates de l’internat, sur la pluie, sur l’absence de H&M, etc.
Quand finalement, l’année suivante son dossier a été accepté dans le lycée où elle avait initialement postulé, nous étions toutes à ses cotés pour la féliciter.
Elle a fondu en larme et n’a pas voulu partir! Elle aura donc passé son Bac à Cherbourg.

Cherbourg, ses habitants, ses vieilles façades passées, ses mouettes et son vent glacial est donc une ville à l’aspect froid. Il faut un peu gratter sous la surface pour découvrir le trésor.

Et un trésor, en voilà un! Le Café Pompon.
Durant mes années scolaires on y croisait des professeurs de Littérature débattant sur l’actualité politique et des professeurs d’Histoire plongés dans de gros livres reliés. Mais le Café Pompon c’est surtout le meilleur endroit pour déguster un cake au citron 100% naturel (leur spécialité).
Ce jour là, accompagnée de ma meilleure amie, j’ai opté pour une tarte au citron et un thé « Étoile des Neiges » tandis qu’elle se régalait d’une Fraise Melba. Et bien que nous ne soyons plus de futures bachelière, bien que son fils dorme dans le landau a coté de nos chaises, bien que nous ne portions plus de jupons colorés; il restait  un petit gout de lycée sur le dessus de ma cuillère…

DSCN1984

DSCN1981

DSCN1982


Retour à Caen et à mes petites habitudes. Ce sera donc un déjeuner avec E. pour nous raconter impressions sur mon nouveau boulot et sur le sien, petits tracas et gros potins!
Cette fois ci le rendez vous avait lieu au Café de Caen.
Cette brasserie situé en plein centre ville, à coté du McDo et en face du cinéma Pathé, bénéficie d’une très bonne place. Voilà pourquoi je pensais que les clients devaient se munir d’un portefeuille un peu plus garni, pour avoir la chance de faire 2m et sauter dans un bus au sein d’un centre ville à 90% piéton.
Mais finalement, nous ne nous en sommes pas sortis pour si cher que ça, et avons pu gouter au petit pot de glace du Café Gourmand sous la terrasse couverte!

DSCN2032

DSCN2033

 

Pour ce qui est du mois d’Octobre, je vous réserve quelques posts!
L’automne pointe le bout de son nez couleur ocre, la Girls Night Out se prépare, un autre déjeuner avec E. est d’hors et déjà prévu (même pas eu le temps de se dire tout ce qu’on avait à dire en 1h30!), une petite excursion de pintade arrive, tout comme les concerts de Chris Garneau et Olivia Ruiz, et, fin Octobre, une petite soirée pour l’anniversaire de mes deux danseuses de Salsa préférées fera peur, vraiment très peur…

 

Bon, je vous embrasse, j’ai les 3 premiers épisodes de la 3e saison de Gossip Girl à regarder! Zouuu!